Les Chroniques de Cillian: Quelle aventure!

June 7th, 2010 by Cillian

What an adventure we had at the week-end! We all went to the allotment, had some good time playing in the sand, eating a bit of soil, walking on the strawberries, frightening the ginger cat, trying to escape ... the usual stuff. But then it started to rain... my parents got carried away digging, under the rain, until it rain so much that they had to come with me under the tarpaulin. Mum got drenched while putting the garden tools away, and Dad had to ran to the car, pushing the pram (and me). In the end they both got very wet, I got to drive the car while they were putting stuff away in the boot. All great fun.

Mes parents, des fois, j’vous jure, ils vont pas très bien. En général, ils sont plutôt prévoyants: ils emportent tout ce qui est nécessaires en cas de soleil, de pluie, de neige, à manger pour 3 jours, un ou deux vêtements de rechange, des jouets, des livres, ils mettent tout ça dans un tout petit sac (que je me demande même comment ça rentre) et dès que je chouine ils sortent ce qu’il faut. Mais là, ce week-end, ils n’ont pas assuré. Pas du tout.

Cillian, happy as a pig in... er... a pram.

Cillian, happy as a pig in... er... a pram.

Hier nous sommes allés travailler dans notre jardin potager*; enfin, je dis “nous”, les Grands ont travaillé, moi j’ai joué dans le sable, j’ai essayé de m’échapper, j’ai mangé un peu de terre, j’ai écrasé deux-trois fraisiers, et j’ai fait peur au chat roux. Puis il a commencé à pleuvoir, alors ils m’ont fait un petit toit avec une bâche et trois cannes, et ils ont continués à travailler. Ils sont courageux mes parents. La pluie a cessé … puis l’orage a commencé. Ca les a bien fait rire, parce que l’orage ici, on ne l’entends pas très souvent. C’est bien dommage, parce que sinon ce qui est arrivé ne serait pas arrivé. Ils ont continué à travailler… et il s’est mis à pleurvoir. Très fort. Vraiment très fort. Et le petit toit de fortune n’a pas tenu, alors mes parents ils sont venus se mettre sous la bâche, avec moi, et ils ont fait les pitres pour me faire rire. De temps en temps, l’un d’eux sortait pour ranger les outils et tout ça. Et puis comme la pluie continuait et que quand même on ne pouvait pas passer la nuit ici, on a tous couru jusqu’à la voiture, moi dans ma poussette rouge Ferrari, et eux derrière, trempés comme une soupe.

Arrivés à la maison, tous dans le bain (enfin, pas papa qui partait à l’aikido) et au lit avec un demi litre de lait, parce qu’il n’y a rien de mieux que du lait chaud après une bonne pluie.**

* En fait, notre jardin est une parcelle ouvrière. C’est très a la mode ici, c’est pour les gens qui n’ont pas de jardin, ou pas de jardin assez grand, et qui veulent faire pousser leurs légumes parce que ce serait trop facile d’aller les acheter à Sainsbury.

** … et parce que je fais mes dents et que je n’ai pas vraiment faim en ce moment.

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply